Statistiques des pertes de fichiers

Si vous avez perdu des fichiers, nous vous invitons à découvrir d'abord la page consacrée aux causes des pertes de fichiers qui brosse un portait des différents cas de figure et donne une estimation des coût de récupération.

Comme certaines situations peuvent correspondre à l'une ou l'autre catégorie, cette page de statistiques vous aidera a déterminer la nature probable de votre perte de fichiers. Vous pouvez cliquer sur les liens (en bleu) pour accéder directement aux informations correspondantes.

1. un effacement accidentel de fichiers
15% des cas
2. une panne logique
36% des cas
3. un bug du firmware
3% des cas
4. une défaillance électronique
10% des cas
5. une défaillance mécanique
15% des cas
6. un renversement de liquide
6% des cas
7. un autre problème (fausse perte)
15% des cas

Si vous êtes face à une panne de disque dur ou confronté à un ordinateur qui ne démarre pas, la page “Diagnostiquer les pannes de disque dur” vous aidera à estimer la gravité de la panne rencontrée.

Pour avoir le cœur net quant aux possibilités de retrouver vos fichiers, le mieux est de nous contacter au +41 (0)78 626 54 33 ou éventuellement de nous envoyer un email, ce qui vous permettra d'être conseillé gratuitement et d'envisager un rendez-vous ou un envoi de votre support de données.
1. L'effacement accidentel de fichiers
15%
des cas

Environ 15% des pertes de fichiers découlent d'effacements “accidentels” :

  • suppression “définitive” de fichier
  • perte de fichiers au cours d'un déplacement par couper / coller
  • fichier écrasé par l'enregistrement d'une nouvelle version
  • fichiers effacés et remplacés par d'autres
  • fichiers disparus suite à un formatage
  • fichiers effacés automatiquement après une certaine date
    (systèmes de sauvegarde et systèmes de vidéosurveillance)
  • etc.

Statistiquement, les chances de retrouver les fichiers effacés sont élevées, sauf dans les cas où l'écriture massive de nouveaux fichiers est venue remplir l'essentiel de l'espace de stockage à disposition.

En règle générale, ce type de récupération est relativement simple, mais l'intégralité du support doit généralement être analysée (scannée) avant de pouvoir extraire les fichiers retrouvés, ce qui peut requérir plusieurs heures dans le cas de gros disques durs.

Cas particulier des systèmes de vidéosurveillance.

Les systèmes professionnels de vidéosurveillance sont un cas particulier pouvant s'avérer particulièrement compliqué en raison des systèmes de fichiers propriétaires pouvant être employés par les constructeurs, de la fragmentation des fichiers multimédia, de la complexité des formats vidéos et codecs, et enfin du manque d'outils disponibles pour détecter et réassembler les fragments vidéos.

Un supplément de prix peut être demandé pour ce type de récupération.

2. Les pannes logiques
36%
des cas

Les pannes logiques sont la principale cause de perte de données. Tous supports confondus, elles représentent presque 40% des cas pour lesquels nous sommes contactés.

A titre de comparaison, pour les disques durs, les pannes dues à un problème mécanique, électronique ou à un firmware bloqué totalisent à elles trois seulement 20 à 25% des cas.

Les pannes logiques sont notre spécialité. Dans le cas où la surface des plateaux est localement endommagée, les techniques avancées de clonage que nous utilisons permettent de récupérer les données encore lisibles se trouvant de part de d'autre des secteurs défectueux.

En cas de panne logique la probabilité pouvoir de retrouver la totalité ou une grande proportion de vos fichiers est élevée.

N'hésitez pas à nous appeler au +41 (0)78 626 54 33.

3. Les bugs de firmware
3%
des cas

Les pannes de firmware sont relativement rares ; elles représentent moins de 5% des cas que nous avons rencontrés.

Si vous avez perdu des données sur un disque Seagate 7200.11 ou sur un Maxtor Diamond Max22 et que ce disque tourne mais n'est plus détecté, la probabilité d'un firmware entré en mode “busy” (occupé) est par contre plus élevée.

A mi-chemin entre une panne logique et un dysfonctionnement matériel, une panne de firmware n'est pas due à la défaillance d'un composant, mais exige néanmoins le déploiement d'un équipement particulier pour pouvoir agir sur la logique interne du disque dur.

Le diagnostic permettra de déterminer si votre disque connaît une simple panne logique ou si au contraire la possibilité d'un bug du firmware doit être envisagée.

Nous sommes équipés pour le déblocage de firmware, mais il s'agit d'une opération délicate qui ne réussit pas systématiquement.

4. Les défaillances électroniques
10%
des cas

Les pannes dues à la défaillance d'un ou de plusieurs composants du circuit électronique représentent globalement environ 10% des cas qui nous sont soumis.

Si ce type de panne est relativement rare pour les disques durs, il est en revanche plus fréquent pour les supports utilisant de la mémoire flash, tels que disques SSD, clés USB et cartes mémoires diverses.

Les pannes électriques ou électroniques étaient à l'origine d'environ 50% des pertes de données sur les clés USB qui nous ont été confiées.

Pour les cartes microSD, les problèmes électroniques étaient responsables de deux tiers des cas de perte de données rencontrés.

Alors que la réparation d'une clé USB ou d'un disque SSD est possible, nous ne pouvons en revanche offrir ce service pour les cartes microSD (utilisées notamment par les téléphones portables). Leur miniaturisation est en effet trop importante pour pouvoir effectuer des réparations électroniques.

5. Les défaillances mécaniques
15%
des cas

Les pannes d'origine mécanique ne représentent que 15% des cas qui nous sont confiés. Elles n'affectent que les disques durs et les supports de données possédant un mécanisme.

De telles pannes peuvent souvent être détectées en écoutant attentivement le disque dur. Se met-il en rotation ? Entend-on un raclement de l'aiguille sur les plateaux ? L'aiguille claque-t-elle de manière répétée ? Ou encore des bips d'alarme inhabituels sont-ils à signaler ?

Un fonctionnement anormal de l'aiguille ou du moteur peuvent aussi avoir pour origine un composant défectueux au niveau de l'électronique du disque dur.

En général, le fait que le disque dur ait reçu un choc, comme lors d'une chute, permet de privilégier la thèse d'une panne mécanique. Il s'agit alors du cas le plus grave, exigeant une ouverture du boîtier du disque dur dans un environnement totalement dépourvu de poussière (salle blanche) pour y être réparé. Une réparation n'est d'ailleurs pas toujours possible.

Il convient de relever que même après une chute, si le disque dur semble tourner normalement, n'émet pas de bips, ni de son de raclage de l'aiguille, la panne est parfois purement logique et due à quelques dommages locaux à la surface des plateaux. Les données peuvent alors être récupérées beaucoup plus facilement.

6. Le renversement d'un liquide
6%
des cas

Le renversement d'un liquide tel qu'une boisson sur son ordinateur portable peut assurément causer une panne de celui-ci.

Cependant, il est rare que le disque dur soit touché. Son boîtier est étanche à la poussière et résiste normalement également à l'eau lors d'une exposition non prolongée.

Situé à l'extérieur du boîtier du disque dur, le circuit électronique reste potentiellement exposé au risque de court-circuit.

Toutefois, lors du renversement d'un liquide sur un laptop, il est beaucoup plus fréquent que le court-circuit se produise au niveau de la carte mère de l'ordinateur (c.-à-d. son circuit principal), ceci d'autant plus que le circuit du disque dur se trouve souvent dans un châssis doublé d'un film plastique qui le protège partiellement des giclures.

Enfin, sur les circuits des disques durs d'ordinateur portable, les puces électroniques ne sont pas situées sur la face extérieure. Elles sont donc relativement bien protégées des giclures.

Le cas d'un renversement de liquide se révèle donc être dans bien des cas une fausse perte de données. En vous adressant à nous, comptez en pareil cas une cinquantaine de francs pour retrouver vos fichiers.

N'hésitez pas à nous appeler au +41 (0)78 626 54 33.

Réparation de laptop après un renversement de liquide

Si un dégât de liquide survient sur votre ordinateur portable (ou votre smartphone), évitez à tout prix de le rallumer et n'attendez pas pour nous l'amener. Nous pourrons alors procéder à un nettoyage des circuits de votre laptop et éventuellement remplacer les composants grillés (par exemple un fusible).

Il est préférable de ne pas tarder pour le nettoyage de la carte mère, afin d'éviter que le cuivre ne s'oxyde en vert-de-gris, ce qui peut notamment créer des ponts électriques entre les broches des puces électroniques. Le nettoyage est d'autant plus aisé qu'il est réalisé rapidement.

Coût

Remettre votre ordinateur en état de marche après un renversement de liquide coûte généralement entre 200 et 400 francs suisses selon la comple­xité rencontrée.

7. Les autres problèmes
15%
des cas

Suite à une panne d'ordinateur, il est fréquent que l'on s'adresse à nous pour un problème de données perdues et que nous découvrions que le disque dur fonctionne parfaitement et que la panne ait une autre origine.

Ceci représente environ 15% des cas qui nous sont confiés pour perte de données.

Si votre disque dur s'avère être en bon état, vous pourrez retrouver vos données pour une cinquantaine francs seulement.

Après avoir été extrait et contrôlé, votre disque dur sera inséré dans un boîtier qui en fera un disque externe. Vous pourrez alors connecter ce disque externe à un autre ordinateur au moyen d'une simple prise USB et retrouver ainsi les fichiers qui se trouvaient dans l'ordinateur en panne.

Nous pourrons également réparer votre ordinateur et le réinstaller si nécessaire, ou vous proposer un ordinateur de remplacement.
N'hésitez pas à nous demander une offre avant de vous précipiter sur l'achat d'un nouvel appareil.

N'hésitez pas à nous appeler au +41 (0)78 626 54 33.

SOSdonnees.ch , est un service de :
Altipoint, J. Rouiller
Rue de Genève 40
CH - 1225 Chêne-Bourg
(SUISSE)
+41 (0)78 626 54 33

Sur rendez-vous uniquement

SOSDONNEES.ch
Altipoint
informatique
Spécialiste en récupération de données
 
A votre écoute 7/7 au
+41 (0)78 626 54 33